Dressage, éducation, tout sur les aboiements

Gérer les relations avec les autres chiens

Gérer les relations avec les autres chiens

Les relations entre votre chien et ses congénères ne se passent pas toujours comme on l'aurait souhaité. Pour que cette situation se déroule le mieux possible, voici quelques recommandations.

D'abord, chaque animal doit être considéré comme hiérarchiquement égal. Il est donc hors de question de favoriser un chiot par rapport à un chien adulte sous prétexte qu'il est plus faible. Ceci n'aura d'autre effet que de conforter le jeune chien dans une position vulnérable et donc de dominé hiérarchiquement. Néanmoins, il est important de faire comprendre au plus jeune qu'il est arrivé en dernier, et que c'est à lui de s'adapter aux règles et non l'inverse. Par la suite, vous vous rendrez compte qu'une hiérarchie naturelle se sera organisée entre les deux chiens. Vous ne devez pas aller à l'encontre de cet état de fait, et devez privilégier le dominant, qui peut être très bien le plus jeune dans certains cas si l'ancien manque de caractère.

Ensuite, chaque animal doit avoir un territoire bien défini au préalable. Chacun ses jouets, chacun sa couche afin de réduire les risques de bagarres de territoire.

Enfin, quand vous êtes invité chez des amis ou de la famille et que vous emmenez votre chien avec vous, il se peut qu'il soit confronté à des animaux qu'il ne connaît pas, situation pas toujours facile à gérer. Dans ce cas, quelques précautions s'imposent également. Comme pour un chiot qui viendrait d'arriver dans sa famille d'adoption, le chien invité doit se soumettre aux règles et aux coutumes de la maison. Toutefois, le chien de vos hôtes va forcement voir cet invité comme un intrus. Pour éviter toute prise de bec, il peut être appréciable de laisser votre chien dans une pièce dédiée pour réduire les risques de tensions.

Laissez un commentaire Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *